Le CBD et l'endométriose

par Mimosa CBD

Aujourd’hui nous abordons un sujet sérieux : le CBD et l’endométriose. Nous vous présentons cette maladie encore trop peu connue et de l’utilisation du CBD par les personnes atteintes d’endométriose. 
 
Qu’est-ce que l’endométriose ?
 
L’endométriose est une maladie chronique gynécologique touchant près d’une femme sur dix. Elle est liée à la présence anormale de tissu semblable à la muqueuse utérine (l’endomètre) en dehors de l’utérus, ce qui cause des lésions. Cette maladie peut être asymptomatique mais se caractérise souvent par de fortes douleurs, notamment pendant les règles, et/ou une infertilité. 
Les principaux symptômes de l’endométriose sont :
  • règles douloureuses (dysménorrhée) et saignements 
  • infertilité
  • troubles digestifs 
  • troubles urinaires (dysurie)
  • fatigue chronique
  • douleurs pelviennes et lombaires
  • douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunie)
Il n'existe pas de technique de dépistage de la maladie en population générale, ni pour les femmes à risque. Seules les personnes avec des symptômes vont jusqu’à un examen clinique et des examens d’imagerie pour établir un diagnostic. À cause de cela, on remarque un retard de 7 ans en moyenne dans le diagnostic de la maladie, souvent détectée à la suite d'une consultation liée à des difficultés à concevoir un enfant. 
La sévérité des symptômes n’est pas forcément en corrélation avec le type d’endométriose. Une endométriose superficielle peut causer de fortes douleurs et inversement. 
 
Quel diagnostic et quels traitements ?
 
L’endométriose peut être diagnostiquée à la suite d’un examen clinique et échographique, voire par IRM, mais le diagnostic définitif doit passer par l’analyse du tissu endométrial prélevé au cours d’une chirurgie. 
Il n’y a aujourd’hui aucun traitement contre la maladie en elle-même, seuls les symptômes peuvent être traités, souvent grâce à des anti-inflammatoires puissants (morphine), des traitements hormonaux (mise en aménorrhée, ménopause artificielle) ou des opérations (élimination des lésions, hystérectomie). 
 
Pourquoi le CBD ? 
 
L’endométriose est, pour plus de la moitié des personnes atteintes, synonyme de fortes douleurs, allant jusqu’à impacter la vie quotidienne. Le manque de traitement pousse à se tourner vers d’autres solutions afin de réduire les symptômes, comme la médecine traditionnelle. 
De plus en plus de personnes atteintes de maladies chroniques ont recours au CBD en raison de ses vertus anti-inflammatoires naturelles. Le CBD peut être consommé sous forme d’huile à mélanger aux préparations ou à ingérer directement, sous forme de fleurs à faire infuser, mais aussi en cigarette électronique comme la Vap Pen.
Contrairement à certains médicaments, le CBD ne présente pas d’effets secondaires, il permet donc à certains patients de lutter contre la douleur plus sereinement, et ce sans bouleverser plus leurs habitudes et/ou leur alimentation car il peut y être intégré facilement. Certains médecins le recommandent déjà à leurs patients pour compléter leur traitement.     
Vous l'aurez compris, le CBD n'est pas un médicament ni un traitement contre l'endométriose, mais il peut aider à soulager certaines douleurs au quotidien.
La recherche sur le CBD et le cannabis pour lutter contre l’endométriose est prometteuse mais il faudra encore du temps avant de voir arriver des solutions médicales concrètes en France. 
 

Vous voulez en savoir plus ? Vous avez d’autres questions ? Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

 Facebook
 Instagram
Mail : contact@cbdmimosa.fr
 
Pour en savoir plus :
Endofrance 
Inserm
Managing endometriosis pain with cannabis 
Les informations contenues dans le présent article ne remplacent pas une consultation chez le médecin. Si vous présentez l'un des symptômes décrits ci-dessus, nous vous invitons à vous rendre chez le médecin.